O'Malley s'attend à une rivalité à long terme contre Yan

Sean O'Malley estime que son prochain combat contre Petr Yan ne sera pas le dernier.

Sean O'Malley contre Petr Yan était l'un des derniers ajouts àUFC 280à Abu Dhabi, qui sera titré par Charles Oliveira et Islam Makachev pour le titre vacant des poids légers. Les deux poids coq sont prêts à se battre au cours de trois tours, malgré un écart substantiel dans leur classement.

Lors de sa dernière sortie àUFC 276, O'Malley a affronté l'agrafe des poids coq Pedro Muhnoz. Après un premier tour sans incident, le second a vu un coup d'œil accidentel (causé par O'Malley) mener au combat se terminant par un non-concours.



Yan, d'autre part, vient de subir une défaite aux mains de l'actuel champion des poids coqAljamain Sterling. Après avoir perdu sa ceinture contre Sterling par disqualification, la paire s'est affrontée àUFC 273. Le match revanche était bien plus proche que leur première sortie dans tous les aspects, avec le grappling très vanté de Sterling donnant à Yan de sérieux problèmes sur le tapis – assez pour lui valoir une victoire par décision partagée contre le Russe.

Photo de Cooper Neill/Zuffa LLC

Parler à Adam Catterall de BT Sport devantUFC Londres, O'Malley a donné son avis sur son prochain adversaire à Yan, révélant qu'il pense qu'ils finiront par se battre plusieurs fois avant que tout ne soit dit et fait.

Je pense que nous allons nous battre plusieurs fois. Il a (29 ans), j'ai 27 ans, la division des poids coq est la meilleure division duUFC. Si je devais prédire, je pense que Petr et moi nous battrons plusieurs fois. il ne va nulle part. Il ne descendra jamais en dessous du top 5. Une fois là-haut, je ne crois pas non plus que je tomberai.

Un combat contre Yan est quelque chose que O'Malley a en vue depuis longtemps. Dès juin 2021, «Sugar» a contrarié Yan sur les réseaux sociaux – appelant au combat bien que les deux soient à des moments différents de leurs carrières respectives.

C'est fou ce qui se passe. Je voulais ce combat depuis un moment. J'ai parlé [explicative] à Petr pendant un moment, un peu en russe, et c'est enfin là. C'est exitant.

Bien qu’il ait demandé le combat, O’Malley reconnaît parfaitement la tâche considérable qui l’attend et que perdre ne serait en aucun cas la fin de la ligne.

Je sais déjà que je suis aussi bon que moi. Je n'ai pas besoin d'aller là-bas et de battre Petr pour savoir que je suis bon. Je sais que je vais, perdre contre Petr ne serait pas la fin du train. Je vais toujours, je vais toujours être champion, a poursuivi O-Malley. C'est une si grande opportunité, je suis tellement [explicatif] excité.

UFC 280est actuellement prévu pour le 22 octobre à Abu Dhabi.