Les pays africains prennent des mesures importantes pour développer le MMA au niveau national

Au milieu des discussions en cours sur un avenirUFCévénement sur le continent, deux pays africains ont pris des mesures importantes pour développer les arts martiaux à l'intérieur de leurs propres frontières.

En Namibie, la capitale du pays, Windhoek, a accueilli le week-end dernier son tout premier événement MMA qui comprenait plus de 20 combattants de plusieurs pays africains.

L'événement, baptisé African Fight League, a connu une excellente participation de concurrents et de combattants selon l'organisateur Carlos de Soussa, qui a partagé ses réflexions dans une interview avec un média namibien. Nouvelle ère .



Certainement, l'événement s'est déroulé comme nous l'avions prévu, a déclaré de Soussa. J'ajouterais également qu'avoir vu le nombre de participants à l'événement du week-end nous a ouvert les yeux sur le fait que le sport peut se développer massivement dans le pays si une bonne attention est accordée.

Veja Hinda, le meilleur combattant amateur des poids coq de Namibie, a remporté une victoire au premier tour dans le meilleur combat de la carte. Le succès de l'événement a été encourageant pour de Soussa et les autres organisateurs, qui espèrent étendre le sport à d'autres régions du pays.

Nous allons revenir en arrière et nous asseoir et planifier la voie à suivre. Nous aimerions avoir plus de ces événements à l'avenir. Nous souhaitons organiser au moins trois de ces événements par an. Nous espérons pouvoir en avoir un sur la côte, à Windhoek, et dans le nord du pays,

Le Ghana crée une association de Wushu

Dans la partie nord-ouest du continent, le Ghana a fait ses propres efforts pour développer les arts martiaux.

Le pays vient de créer l'Association des arts martiaux Wushu du Ghana et a organisé une cérémonie pour assermenter officiellement ses dirigeants et officiels.

S'adressant au nouvellement élu Lors de la cérémonie à Accra, le directeur adjoint du ministère de la Jeunesse et des Sports, Horen Quashigah, a souligné son soutien à la nouvelle organisation.

L'Association des arts martiaux Wushu du Ghana.

Nous allons travailler en étroite collaboration avec vous pour faire connaître le sport dans tout le pays, a déclaré Quashigah.

L'Afrique est récemment devenue l'une des principales cibles d'expansion de l'UFC, qui compte actuellement une paire de champions d'origine africaine enFrançois NgannouetIsraël Adesanya, ainsi que l'ancien championKamaru Usman. La promotion a activement discuté des plans pour organiser un événement sur le continent dès que possible.

Vous souhaitez suggérer une correction ou fournir d'autres commentaires ? Contactez l'éditeur au notre courrier !